Actualités / Cérémonies


22 juin AVEN Assemblée générale à Castenaudary

Sur invitation de la présidente, madame Annie Patabès, de l’AVEN (dep 11-12-81) (Association des Vétérans des Essais Nucléaires), le président de l’UNC46 est allé représenter l’association à Castelnaudary dans l’Aude. Cette réunion a repris l’historique des essais français mais également les effets secondaires sur les personnes qui y ont participé. Aujourd’hui l’état français collabore avec l’association mais du chemin reste à faire.

16 juin Cérémonie de Gabaudet

Le 6 juin 1944, à l’annonce du débarquement allié en Normandie, de nombreux volontaires rejoignent spontanément la résistance. La ferme de Gabaudet est choisie pour rassembler tous ceux qui arrivent de la région, en raison de sa situation isolée. Bientôt, ce sont près de 300 hommes qui se prestent à Gabaudet.

Au Matin du 8 juin, la division blindée « das Reich » quitte la région de Montauban où elle était stationnée, en direction du front de Normandie, avec mission de détruire toute opposition. Les unités SS traversent le département du Lot et une colonne se dirige vers Gabaudet.

En fin d’après-midi, appuyés par plusieurs chars et véhicules blindés, les SS encerclent la ferme et l’attaquent avec une rare violence. Cette dernière est mise à feu et à sang.

On compte près de 40 morts et disparus.

71 personnes sont arrêtées dont deux femmes.

La plupart seront déportées à Dachau dont très peu reviendront.

Cette même division SS brûle le même jour le hameau de Donadieu situé à 600 m de Gabaudet, commet les exactions et les massacres de Bretenoux (Lot) et de Tulle (Corrèze) le 9 juin et celui d’Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) le 10 juin.

Gabaudet est le haut lieu de la mémoire de la résistance dans le Lot.

C’est la cérémonie qui rassemble le plus de drapeaux, 51 cette année, et d’anciens combattants. 

8 juin Indochine

Voilà 70 ans que se terminait la guerre d’Indochine et que la France a perdu le joyau de ses colonies. Cette guerre lointaine passionne peu les foules et pourtant, c’est elle qui a amorcé la décomposition de l’empire coloniale français.

Honneur aux « Morts pour la France » en Indochine.

8 mai

De toutes les cérémonies qui se déroulent le 8 mai, c’est celle qui a lieu au monument de la résistance du département du Lot à Lamothe-Cassel qui est la plus représentative des événements d’il y a 80 ans. Cette année encore, deux anciens résistants nous ont fait l’honneur d’y participer et monsieur Jacques Hugon, résistant de la pointe de Grave, nous a fait lecture du triste et lourd bilan de la 2ème guerre mondiale pour le département du Lot. Une remise de diplômes de porte-drapeau a été réalisée par l’ONaCVG pour les jeunes qui ont choisi de transmettre la flamme et la mémoire. La présence du drapeau du groupement de la gendarmerie du Lot a donné un caractère plus solennelle à cette cérémonie où des gendarmes résistants ont été mis à l’honneur, dont le gendarme Crémoux, mort en héros lors de l’assaut de la ferme de Gabaudet.

3 et 4 mai Colloque sur la résistance

L’UNC46 a assisté le 4 mai, à Caniac du Causse, à un colloque, organisé par l’ONaCVG du Lot, sur la résistance particulièrement active entre mars et juillet 1944 dans le Lot. La commune de Caniac du Causse est attributaire de la médaille de la résistance.

28 avril – Journée du souvenir des victimes et des héros de la déportation

Cette cérémonie en souvenir des victimes de la déportation est toujours aussi empreinte de tristesse et d’émotion.

On se demande à chaque fois comment cela est possible que l’homme puisse faire cela à l’homme.

On ne parle pas de guerre mais du fait de vouloir du mal à autrui, parce qu’il est différent ou par haine.

Chaque fois que cela est possible, il faut lutter contre ce genre d’actes et l’UNC46, par sa présence, compte bien partager ce message.

14 avril – Repas de cohésion de l’UNC46

Le 14 avril, l’UNC46 a organisé un repas de cohésion pour resserrer nos liens de camaraderie. Le beau temps nous a permis de profiter au maximum de cette belle journée de souvenirs et de mémoire.

06 avril – Cérémonie du 80ième anniversaire en hommage au « Coup de Cajarc »

Le 6 avril 2024 a été commémoré le 80ième anniversaire du fameux « coup de Cajarc » dans le département du Lot. Sous le commandement de Jean-Jacques Chapou, dit « capitaine Philippe », 500 résistants du Lot et de l’Aveyron ont investi le bourg de Cajarc le 10 avril 1944, pour lutter contre les troupes nazis et démontrer ainsi que la résistance était active, et que le mot liberté avait une signification pour eux. Huit maquisards ont payé de leur vie cet acte de bravoure. Cette opération a eu lieu deux mois avant le débarquement de Normandie, avec toute la pression de l’ennemi et des troupes collaborationnistes. Une conférence retraçant cet acte a été présentée par l’ONaCVG et par le musée de la résistance du Lot.

Une plaque a été dévoilée en présence de la Préfète du Lot, l’UNC46 était représenté par son président et son drapeau.

04 avril – Cérémonie de remise des certificats de maître de chien

Les hommes et les chiens de la gendarmerie.

Ils sont sur tous les fronts, sécurité, stupéfiants, explosifs, armes, recherche de personnes etc … Sur l’invitation du colonel Séguy, commandant le CNICG à Gramat dans le Lot, l’UNC 46 a assisté à la remise des certificats de maître de chien le 4 avril 2024. Une démonstration du savoir-faire des binômes homme/chien nous a été présentée à l’issue de la remise des certificats. Nous avons eu de très beaux exemples de leur efficacité. Ils seront naturellement très sollicités lors des prochains jeux olympiques à Paris à l’été 2024.

04 février – Assemblée générale de l’UNC46

Le 4 février 2024, a eu lieu l’assemblée générale annuelle de l’UNC46 à Montamel dans le nord du département du Lot. Les quelques points à retenir de cette assemblée générale sont les suivants. En deux ans et demi, le nombre d’adhérents a plus que doublé grâce aux efforts de chaque adhérent et à la présence de l’UNC46 chaque fois que cela est possible. L’objectif que nous nous sommes fixés est de revenir pour les 20 ans de l’association UNC46 en 2027 à une centaine d’adhérents, comme lors de la création de la fédération lotoise. Un autre point important a été l’adoption du règlement intérieur, dernière pièce administrative indispensable pour la vie d’une association. Le dernier point a souligner est la validation par l’assemblée générale d’un projet d’affiliation entre une association tierce et l’UNC46. cette volonté d’union va renforcer la position de nos associations au niveau départemental.

Yves Schnell

Président UNC46

5 décembre Cérémonie en hommage aux morts pour la France en AFN

Cette cérémonie, en hommage pour les morts pour la France en AFN, est toujours empreinte des souvenirs et des vécus par les anciens d’Algérie, de la Tunisie ou du Maroc. Leurs camarades « mort pour la France » ou ceux qui année après année disparaissent sont très présents dans leur mémoire. Cette année, Messaoud Hamdadou nous a fait l’honneur d’être un de nos porte-drapeaux pour cette cérémonie. Sa présence est un fort symbole de l’engagement, aux cotés de la France, des Harkis.

30 novembre Concert annuel de la musique des parachutistes de Toulouse

Comme chaque année depuis plus de deux décennies, la musique des parachutistes de Toulouse donne un concert fin novembre à Cahors. Les fonds collectés sont versés à une œuvre pour les orphelins de l’armée de terre. Cette manifestation est organisée par la DMD du Lot et la ville de Cahors. Cette année, devant une salle comble, le thème du concert était dédié à Pablo Picasso à l’occasion des 50 ans de sa disparition. Les salsas, pasos, flamencos et autres musiques « chaudes » ont agrémenté cette soirée en fonction des œuvres projetées du maître. L’UNC46 était particulièrement représentée lors de la soirée.

29 novembre Remises des médailles de l’UNC à Pierre Caniès

Le président départemental de l’UNC46, Yves Schnell, a remis, à titre exceptionnel, la médaille du mérite UNC – échelon vermeil à Pierre Caniès pour ses 14 années en tant que membre du conseil d’administration départemental ainsi que la médaille du Djebel – échelon vermeil pour son engagement en AFN, comme porte-drapeau et soutien d’anciens combattants.

Le président a vivement remercié Pierre Caniès pour toutes ses années au service de l’UNC

11 novembre

Comme chaque année, les cérémonies organisées à l’occasion de la commémoration nationale de l’Armistice du 11 novembre 1918 ont débuté le matin dans les communes où les membres de l’UNC46 résident. Elles ont continué l’après midi dans la préfecture et sous-préfectures du département. Ces cérémonies ont été particulièrement suivies en raison des 100 ans de la flamme allumée sous l’Arc de Triomphe en 1923. Des élèves du collège des Sept Tours de Martel sont allés à Paris pour ramener ce symbole de la mémoire.

2023 11 10 Hommage à Jean Jacques Chapou – Résistant

Le 10 novembre 2023, à l’occasion de la restauration de la plaque honorant Jean-Jacques Chapou, avec le soutien du département, de la commune et du comité local du Souvenir Français, une cérémonie en sa mémoire a été organisée dans les locaux du collège JJ Faurie de Montcuq en Quercy Blanc où il a vu le jour en 1909.

L’UNC46 était présente pour honorer ce grand résistant. Jean-Jacques Chapou a été mobilisé en 1939, il a combattu dans les Alpes et révoqué par le régime de Vichy pour ses opinions de libre penseur. Il entre en résistance fin 1941. Il passe rapidement de l’action intellectuelle à la lutte armée dès 1942, rejoignant le maquis en 1943 sous le nom de « Capitaine Philippe ». Chargé de prendre le commandement des FTP de Corrèze, puis de Creuse, sous le nom de « Kléber »en 1944, il trouve la mort le 16 juillet à Bourganeuf, sur un barrage dressé par une unité de la division SS Das Reich. Cette plaque nous rappelle chaque jour à notre devoir de mémoire, qu’il s’agit d’entretenir à travers la personne de Jean-Jacques Chapou : mémoire d’un homme qui s’est battu et a donné sa vie pour les valeurs de la République aux heures les plus sombres de l’histoire de notre pays ; mémoire d’un artisan de l’unification des mouvements de résistance du Lot et du Grand Sud-Ouest.

Journée OPEX – conférence situation au Liban – Hommage aux victimes de l’attentat du Drakkar en 1983 le 28 octobre 2023

Cette 2ème journée de rencontre OPEX, organisée par l’ONaC VG et la DMD du Lot à Labastide-Murat, a permis à une cinquantaine d’anciens OPEX de se rencontrer.

Elle a donné lieu a des échanges constructifs entre membres d’associations et ceux qui ne le sont pas.

Nous verrons si ces échanges se concrétiserons par des adhésions.

Une conférence sur la situation du Liban dans les années 70/80 a été donnée par des intervenants ayant servi dans la FINUL, la Force Multinationale d’Intervention (FMI), ou la Force Multinationale de Sécurité à Beyrouth (FMSB).

Cette journée s’est terminée par un hommage avec un dépôt de gerbes en mémoire des victimes de l’attentat du Drakkar le 23 octobre 1983.

Yves Schnell